C’est le début de la fin de la journée sioniste dite « de Jérusalem » du CCCJM

C’est la 39 ème année que le Centre Communautaire et Culturel Juif de Montpellier (CCCJM) tient sa « Journée de Jérusalem ». Créée en 1977, grâce à l’appui du très pro-israélien et sioniste, feu G. Frêche (PS), cette journée commémore la « Réunification de Jérusalem ». Cette expression, en apparence anodine, condense les thèses sionistes et promeut la politique coloniale et de nettoyage ethnique menée par Israël depuis sa création. Mais de nombreux faits indiquent que la critique de la politique israélienne se développe et qu’il devient plus difficile d’afficher avec arrogance son soutien à Israël et au sionisme. Le CCCJM est contraint de mentir publiquement, de banaliser la nature de la fête pour cacher les objectifs politiques d’une commémoration coloniale. Serait-ce le début de la  fin de la journée  du CCCJM en tant que journée sioniste ?

La ténacité du comité BDS France 34 qui mène campagne depuis six ans, y est pour beaucoup et ce n’est pas fini :  « On lâche rien  » !

IMG_1093

Manifestation du 6 juin 2016 devant l’entrée du parking de Grammont – Montpellier

De 1977 à 2010 l’affichage public du contenu et du sens de cette  journée était  non seulement pro-israélien mais ouvertement sioniste. Les Montpelliérains se souviennent des grandes banderoles tendues entre les platanes de l’esplanade, promenade qui jouxte la place de la Comédie, sur lesquelles ont pouvait lire « Jérusalem capitale du peuple juif », « Fête de la réunification de Jérusalem »…

En 2010, dans l’annonce de sa 33ème journée le président d’alors du CCCJM n’hésitait pas à écrire : « Notre attachement à cette commémoration de la réunification de la ville de Jérusalem reste un particularisme spécifique à Montpellier et unique en Diaspora… A travers le symbole de cette journée, nous crions, avec tous nos amis, haut et fort, notre sionisme et notre soutien à l’Etat d’Israël !… Jérusalem est et doit rester la capitale de l’Etat d’Israël (…) Venez très nombreux commémorer ce 33ème anniversaire de la Journée de Jérusalem et soutenir ainsi l’Etat d’Israël, seul rempart de notre Peuple. Vive Israël ! ».

En 2010, le CCCJM affiche son sionisme décomplexé et se revendique  comme une officine sioniste, relais de la propagande et soutien de la politique israélienne à Montpellier et dans la Région.

affichage sioniste2.jpg

Les logos des exécutifs de la Région, du Département et de la Ville de Montpellier (tous PS), présents sur l’affiche attestent de leur soutien politique et financier

2010 LE COMITÉ BDS FRANCE 34 LANCE LA CAMPAGNE CONTRE LA JOURNÉE SIONISTE DITE DE « JÉRUSALEM ».

Dès 2010, le jeune comité BDS France 34 déroule sa campagne contre la journée sioniste, dans ses tracts, affiches , courriers à la mairie et diverses interventions.

La première manifestation à Grammont a lieu en juin 2011. A l’initiative de BDS France 34, du MIB et des quartiers populaires. Un cortège se forme à la Paillade (St. Paul) qui va tourner par le Petit Bard et la Cité Gély, deux autres quartiers populaires de Montpellier, pour se rendre en cortège devant l’entrée du parc de Grammont où la police bloque l’accès à la fête du CCCJM. La manifestation terminée, le cortège partira en « opération escargot » créant un immense embouteillage.

Depuis 2011, chaque année, a lieu une manifestation en juin le jour de la journée sioniste.

2012

Tentative partiellement ratée de bloquer les 4 entrées d’accès au parc de Grammont. Une entrée imprévue a été ouverte par la police et les organisateurs. Une « opération escargot » a été improvisée sur le grand rond-point à proximité de la fête.

escargot2012 - copie.jpg

2013

libérer alqodsDER1.jpg

IMG_2399.jpg

Gilles Devers ( Avocat), Kawtar Guediri (Historienne) Hisham Abou Shahla (GUPS)

IMG_2403.jpg

Conférence-Débat : Jérusalem, la tribune

IMG_2400.jpg

Conférence débat : Jérusalem, Salle Pitot, Montpellier

2014

MANIFESTATION LE DIMANCHE 20 JUIN 2014

ML discret.jpg

En juillet 2014 dans le cadre des manifestations hebdomadaires (et parfois bi-hebdomadaire) organisées par le comité BDS France 34 en solidarité avec la population de Gaza bombardée jour et nuit et avec la résistance populaire, le Comité BDS France a organisé une marche sur la Mairie de Montpellier pour que celle-ci cesse son soutien à la journée sioniste  du CCCJM et suspende le jumelage avec la ville de Tibériade.

manif17juilletML article

Cette vidéo du baptême de la place de Tibériade en place de Gaza illustre  comment s’est menée cette campagne :

2015

Réunion publique Affiche 3- 5 MAI 2015.jpg

IMG_8082 (1).jpg

Husein Abouzaid, Saadia Benfakha, Pierre Stambul, Youssef Habache et Jamil Anouar

IMG_8096.jpg

Jérusalem, le sacré et le politique, 5 mai 2015, salle Pétrarque Montpellier

Le week-end de la journée sioniste en juin 2015.

Midlib_0706.jpg

https://bdsf34.wordpress.com/2015/06/08/6-7-juin-week-end-de-manifestations-contre-la-journee-sioniste-a-montpellier/

https://bdsf34.wordpress.com/2015/06/08/6-7-juin-week-end-de-manifestations-contre-la-journee-sioniste-a-montpellier-2/

https://bdsf34.wordpress.com/2015/06/02/stop-a-la-journee-sioniste-de-montpellier-paul-allies-pr-de-droit/

https://bdsf34.wordpress.com/2015/04/17/non-a-la-39eme-journee-sioniste-dite-de-jerusalem-a-montpellier-le-7-juin-2015/

Par ailleurs une pétition a été lancée, toujours présente sur les tables du comité BDS France 34 qui a recueilli plus de deux mille signatures papier et plusieurs centaines sur internet.

http://stopjourneesionistedemontpellier.wesign.it/fr

La Campagne lancée par BDS France 34 s’est développée dans le courant d’indignation suscitée par l’attaque meurtrière israélienne contre la population civile de la Bande de Gaza. La pétition lancée en 2012 est signée par de nombreuses associations, partis et syndicat. Les demandes de rendez-vous (3)  de ces mêmes signataires à M. Saurel maire de Montpellier sont restées sans réponse.

Par ailleurs d’autres associations avaient entrepris des démarches plus institutionnelles en direction de la mairie et des élus.

LA CAMPAGNE CONTRE LA JOURNÉE SIONISTE CONTRAINT LE CCCJM À RECULER SUR  SA COMMUNICATION PUBLIQUE.

Vous avez pu lire en début d’article les propos du président du CCCJM d’alors, voici le programme de la fête. un programme de combat digne du CRIF !  Contre l’antisionisme et contre le Boycott. Si le premier thème était d’actualité dès 2010, le boycott d’Agrexco était un combat d’arrière garde, puisque depuis novembre 2009 le tribunal de Tel Aviv avait prononcé la liquidation d’Agrexco ! « Agrexco ni à Sète ni ailleurs ! » avait lancé la Coalition contre Agrexco qui ne croyait pas si bien dire. On y retrouve Mme LE DAIN députée PS, une fidèle de la journée sioniste qui s’est faite remarquer dans son opposition à la Coalition contre Agrexco…

On notera la bonne place des élus et représentants du PS (Cambadélis, Le Dain), parti qui tient la région depuis des décennies et qui s’est toujours illustré dans le soutien inconditionnel à Israël. Ainsi le secrétaire fédéral du PS34, M. Bourgi,  s’est affiché en tête de la manifestation de la LICRA, le 30 mai 2015, aux côtés d’élus et personnalités de l’UMP pour exiger l’interdiction d’expression publique du BDS France 34 .

program2010

Mais finie l’arrogance sioniste, en juin 2016, la présidente du CCCJM est bien embarrassée pour répondre à la question de sa propre radio (la radio juive : Radio Aviva) sur l’objectif de la journée… Elle finira quand même par dire  qu’il s’agit de fêter la « réunification de Jérusalem ».(Radio Aviva, l’invité du jour, 24 juin 2016.)

Depuis 2012  les affiches racontent d’elles-mêmes ce recul contraint :

35è jpurnée

Nous n’avions pas résisté au plaisir de rétablir les faits…

la 36 ème Journée a utilisé la même affiche que la 35ème.

`

affichoriginal72

Ils tentent de disputer au Comité BDS France 34 à la fois dans le coeur des montpelliérains et au coeur (centre) de la ville: la place de la Comédie où le comité BDS tenait son stand deux samedis par mois.

vivre ensemble

Sans les Palestiniens évidemment ! Quand on sait la férocité du nettoyage ethnique contre les Palestiniens, à Jérusalem en particulier, on mesure l’ampleur du cynisme dont ces gens sont capables.

2016-sucette-jacou-17juin_01

En réalité, l’expression « si… m’était conté » vient d’une fable de La Fontaine : « Si Peau d’âne m’était conté,/j’y prendrais un plaisir extrême,/Le monde est vieux, dit-on: je le crois, cependant,/il le faut amuser comme un enfant ». Le CCCJM veut nous amuser et nous endormir avec ses slogans, on l’a bien compris !

 

Et voici ce qu’on pouvait voir en décoration du podium les années précédentes :

35c3a8me-journc3a9e-jc3a9rusalem-2012_anniversaire-de-jc3a9rusalem-rc3a9unific3a9e

Photo de 2012

et en juin 2016 :

podium2016

Il faut maintenant que le contenu politique de la journée s’aligne sur celui d’un vrai centre communautaire et culturel  juif de Montpellier

LA PRÉSIDENTE DU CCCJM AVOUE AVOIR BÉNÉFICIÉ DES LARGESSES DE LA VILLE DE MONTPELLIER !

Quand le comité BDS France 34 se scandalisait de l’aide financière des exécutifs locaux et en particulier de la Ville de Montpellier qui prête gratuitement depuis 39 ans les locaux et depuis son existence le parc Grammont, on le traitait de menteur.

Aujourd’hui preuve est faite que le parc de Grammont et toutes les facilités (chaises, tables barrières) et sans doute vigiles etc. étaient gracieusement offerts par la Mairie, aux frais des contribuables !

Mme Bensoussan vient de le déclarer avec dépit sur Radio Aviva le 24 juin 2016 !

La Présidente. du CCCJM  reconnait ainsi avoir bénéficié d’environ 70 000 € en nature !

LES EXÉCUTIFS DE LA RÉGION, DÉPARTEMENT, MÉTROPOLE ET VILLE DOIVENT CESSER TOUT FINANCEMENT ET TOUT SOUTIEN POLITIQUE À CETTE JOURNÉE.

logos

Tous les logos sont là : Région, Département, Métropole et Ville de Montpellier.

Dans sa présentation à Radio Aviva Mme Bensoussan est toute heureuse d’annoncer que vers la fin il y aura le tirage de la tombola dont le premier prix est…vous l’aviez deviné : un billet d’avion pour Israël ! Elle informe également qu’à 17h il y aura les « officiels et les hymnes » ». Ce qui signifie que nos élus-es vont se lever et se tenir bien droits et bien droites et en présence du consul d’un autre pays vont  commémorer, à l’initiative de citoyens français dont une bonne part sont franco-israéliens,  une victoire militaire coloniale condamnée par le droit international.Le tout aux frais des contribuables  et avec les applaudissements d’une bonne douzaine d’élus (PS pour la plupart).

Pendant ce temps les militants BDS qui s’inspirant du boycott de l’Afrique du Sud contre l’apartheid exigent qu’Israël applique le droit international, sont interdits de tenir le moindre stand sur la place de la Comédie et le dimanche 26 juin ils étaient contenus par un barrage de police leur interdisant l’accès au parc de Grammont.

Il est même un élu, celui-là même qui signe les refus des autorisations de stand au comité BDS qui s’en vante (Cf. tweet ci-dessous). Mais il ne devrait pas, car la mairie a été contrainte de faire payer le CCCJM. Le soutien scandaleux à cette journée lui attire le mécontentement de très nombreux administrés. Nous nous réjouissons de cette décision même si nous en faisons les frais. En effet la répression du BDS34 a sans doute été la monnaie d’échange pour amener le CCCJM à renoncer à ce privilège digne d’une municipalité bananière. Mais on ne  fera pas taire le BDS ni interdire ses actions et pour le moment le sionisme est désavoué et il est contraint de restreindre lui-même son expression publique.twwetalbernhe fetesioniste

Publicités