LA JOURNÉE COLONIALE DITE de « JÉRUSALEM » À MONTPELLIER : ON LÂCHE RIEN !!

35c3a8me-journc3a9e-jc3a9rusalem-2012_anniversaire-de-jc3a9rusalem-rc3a9unific3a9e

La banderole qui préside à la journée coloniale dite de Jérusalem du CCCJM à Montpellier

Le CCCJM annule la journée coloniale dite « Journée de Jérusalem » qui se tenait en grande pompe dans le parc municipal de Grammont depuis 49 ans, comme c’était devenu une (mauvaise) habitude. Il est contraint de se replier dans une des salles d’un Palais des sports et annonce un Gala de solidarité en soirée, à un coût d’entrée prohibitif et sous l’intitulé « Jérusalem Danse » pour commémorer le 50ème anniversaire de la réunification de Jérusalem.

Lire la suite

Publicités

C’est le début de la fin de la journée sioniste dite « de Jérusalem » du CCCJM

C’est la 39 ème année que le Centre Communautaire et Culturel Juif de Montpellier (CCCJM) tient sa « Journée de Jérusalem ». Créée en 1977, grâce à l’appui du très pro-israélien et sioniste, feu G. Frêche (PS), cette journée commémore la « Réunification de Jérusalem ». Cette expression, en apparence anodine, condense les thèses sionistes et promeut la politique coloniale et de nettoyage ethnique menée par Israël depuis sa création. Mais de nombreux faits indiquent que la critique de la politique israélienne se développe et qu’il devient plus difficile d’afficher avec arrogance son soutien à Israël et au sionisme. Le CCCJM est contraint de mentir publiquement, de banaliser la nature de la fête pour cacher les objectifs politiques d’une commémoration coloniale. Serait-ce le début de la  fin de la journée  du CCCJM en tant que journée sioniste ?

La ténacité du comité BDS France 34 qui mène campagne depuis six ans, y est pour beaucoup et ce n’est pas fini :  « On lâche rien  » !

IMG_1093

Manifestation du 6 juin 2016 devant l’entrée du parking de Grammont – Montpellier

Lire la suite

ILS NE NOUS FERONT PAS TAIRE ! BDS DEBOUT !

Le maire de Montpellier, M. Saurel, a interdit le stand Palestine-BDS le samedi 25 juin 2016 place de la Comédie. Par contre dimanche 26 juin il est l’invité d’honneur de la Journée sioniste dite « de Jérusalem. Aux côtés du consul d’Israël avec les autres Élus (PS), debout, il va honorer au son de l’hymne israélien (eh oui) qui célébrera la prise coloniale de Jérusalem -Est par l’armée coloniale.
D’un côté il participe à une fête sioniste qui célèbre la violation du droit international et de l’autre, il interdit l’expression des militants BDS qui exigent qu’Israël applique le droit international ! NOUS SOMMES DU CÔTÉ DU DROIT ET LUI DU CÔTÉ DES VIOLATIONS DU DROIT.
TOUT EST DIT DES CHOIX  POLITIQUES DE M. SAUREL DANS CES DEUX ACTES.

Nous l’avons dit et nous le répétons : PERSONNE NE NOUS EMPÊCHERA DE DÉNONCER LES CRIMES DE GUERRE ET LES VIOLATIONS DU DROIT PAR ISRAËL SUR LA PLACE DE LA COMÉDIE (et ailleurs).

Ce n’est ni forfanterie, vantardise ou provocation mais simplement l’affirmation calme et sereine de notre inébranlable détermination.

Journée sioniste de Grammont, nouvel enfumage , nouvel échec.

La journée sioniste du CCCJM dite Journée de Jérusalem est un événement unique en France et même en Europe qui commémore en France, le fait colonial d’un pays étranger (Israël) en présence du consul de ce pays. La Journée dite de Jérusalem du Centre Communautaire et Culturel Juif de Montpellier (CCCJM) commémore et célèbre en présence du consul d’Israël et des représentants de tous les exécutifs de la Région la prise de Jérusalem-Est par l’armée israélienne le 7 juin 1967 ainsi que l’occupation et la colonisation de la ville de Jérusalem depuis cette date. Contrevenant au droit international, à 4 résolutions de l’ONU (252, 476, 478, 672) ils proclament la « réunification » de Jérusalem et la déclarent capitale une et indivisible de l’Etat d’Israël.

Contraint par les campagnes de dénonciation de ce scandale,  le CCCJM ne peut plus depuis plusieurs années afficher publiquement ses positions coloniales, il est contraint de biaiser et de recourir à divers artifices pour tenter de masquer le caractère politique de cette fête.

Cette année ils ont choisit : « Si Jérusalem m’était conté… »

« SI JÉRUSALEM M’ÉTAIT CONTÉ »

2016-sucette-jacou-17juin_01

Affiche de la 39ème année de la journée sioniste dite de « Jérusalem »

Lire la suite

6-7 JUIN WEEK-END DE MANIFESTATIONS CONTRE LA JOURNÉE SIONISTE A MONTPELLIER

DIMANCHE 7 JUIN MANIFESTATION À GRAMMONT SUR LES LIEUX DE LA JOURNÉE SIONISTE DITE DE JÉRUSALEM.

flics2

La police nationale protège une manifestation sioniste qui célèbre le 7 juin 1967, c’est à dire la prise et l’occupation militaire (depuis cette date) de Jérusalem et la proclamation du 27 juin par la knesset qui décrète -contre le monde entier- que Jérusalem est la capitale une et indivisible de l’état d’Israël.

Lire la suite

Stop à la journée sioniste de Montpellier (FR3, Paul Alliès)

affiche journée de jérusalem

Au JT de FR3 (2mn30) Mardi 2 juin 2015

VOIR LA VIDÉO : https://youtu.be/Q_oRTbU2oSILien 

__________________________

Interview de Paul Alliès :

Le Comité BDS France 34 a rencontré Paul Alliès Pr. de Droit et doyen honoraire de la Faculté de droit. Il s’exprime sur la « Journée de Jérusalem » organisée par le CCCJM (Centre communautaire et culturel juif de Montpellier) qui depuis 38 ans célèbre un acte colonial condamné par l’ONU : la prise militaire, l’occupation et la colonisation de jérusalem et la déclaration : « Jérusalem une et indivisible capitale de l’état d’Israël » , ce qui n’est accepté par aucun pays, même pas les états unis. Et cette commémoration qui viole le droit international se fait en présence des élus de la Région, du Département et de la Ville de Montpellier qui subventionnent la manifestation avec les deniers publics !

VOIR LA VIDÉO :

https://youtu.be/gyRBZH5DRLY

Lire la suite