BDSF34, Place de la Comédie : « Un boycott légitime »

Après une conférence de presse de plus d’une heure et une soirée passionnante durant laquelle Armelle Laborie et Eyal Sivan ont présenté leur livre « Un boycott légitime, Pour le BDS universitaire et culturel contre l’Etat d’Israël » , Armelle et Eyal ont exposé avec conviction quelques uns des arguments pour le boycott universitaire et culturel place de la Comédie (vidéo). Auparavant ils avaient salué les occupants du cinéma « Le Royal-occupé ».

deuxmains2 Lire la suite

Publicités

MONTPELLIER 9 JUILLET À 19H ESPACE JACQUES 1er D’ARAGON

ALI1

g10ans

La Campagne BDS France (Boycott, Désinvestissement, Sanctions contre Israël jusqu’à ce qu’il respecte le droit international) à Paris à le plaisir de vous inviter le 9 juillet 2015 à une soirée dans le cadre de la mobilisation internationale initiée par le BNC (comité palestinien pour le BDS) sur le thème:

Lire la suite

LES VIDÉOS DE LA CONFÉRENCE « JÉRUSALEM, LE SACRÉ ET LE POLITIQUE

Jérusalem: Le sacré et le politique. Présentation : SAADIA BEN FAKHA
https://youtu.be/Vg-Yh9GZhSQ (6mn 03)

Jérusalem : Le sacré et le politique : PAUL ALLIÈS
https://youtu.be/_YJuE0JUxQ0 (37mn 32)

Jérusalem : Le sacré et le politique : PIERRE  STAMBUL
https://youtu.be/RJJ8Icqa3Z4 (25mn 45)

Jérusalem: Le sacré et le politique. Présentation : YOUSSEF HABACHE
https://youtu.be/BeXjPZ7fqZM (17mn 29)

Affiche 3- 5 MAI 2015

PAUL ALLIÈS : Jérusalem ne peut pas être «la capitale une et indivisible d’Israël»

 La date approche (le 7 juin) de la célébration de la « journée de Jérusalem » (À MONTPELLIER ndlr) telle que décrétée par le gouvernement Israélien en 1968 pour imposer l’idée que la ville serait un jour la « capitale une et indivisible de l’Etat d’Israël».

9 mai 2015

Cette célébration est tellement contraire à l’état du droit international qu’elle est restée confinée, en France à des fêtes privées de certains groupes communautaires ou religieux. La Ville de Montpellier déroge depuis 37 ans à la règle (le maire Georges Frèche s’étant proclamé « admirateur de Tsahal ») en soutenant publiquement cette initiative dans l’espace public municipal. Un débat public vient de se tenir avec un certain succès pour contester le bien-fondé de l’idée même d’une Jérusalem capitale du seul Etat d’Israël et donc de l’acceptation de l’annexion de Jérusalem-Est. « Jérusalem, le sacré et le politique » fut le sujet traité par Youssef Habache, directeur du Comité pour le Développement et le Patrimoine, Pierre Stamboul, co-président de l’Union Juive pour la Paix et moi-même en tant que Doyen honoraire de la Faculté de Droit de Montpellier. On peut lire ici la trame de mon intervention:

http://blogs.mediapart.fr/blog/paul-allies/090515/jerusalem-ne-peut-pas-etre-la-capitale-une-et-indivisible-d-israel