Succès de la 3ème action BDS-SUD !

Boycott culturel contre la présence israélienne (partenariat) au festival CINEMED de Montpellier.

scène

La vidéo de l’action :

Le communiqué de l’action :

2014 10 26 Communiqué Cinémed

Et le tract généreusement distribué :

Tract Cinemed 2014 10 (1)Tract Cinemed 2014 10 (2)

 

 

CAMPAGNE
BDS
FRANCE
COORDINATION
BDS-­‐SUD
Montpellier
26
octobre
2014
COMMUNIQUÉ
Répondant
à
l’appel
BDS
des
Palestiniens,
la
coordination
BDS-­‐SUD
est
intervenue
ce
dimanche
26
octobre
au
Festival
CINEMED
2014
pour
dénoncer
le
partenariat
passé
par
la
direction
de
CINEMED
avec
l’état
d’Israël
via
le
consulat
Général
d’Israël
à
Marseille
et
pour
exiger
l’expulsion
de
l’état
d’Israël
du
CINEMED.
On
ne
compte
plus
les
résolutions
de
l’ONU
qui
ont
condamné
les
violations
du
droit
international
et
des
droits
humains,
les
crimes
de
guerre
israéliens
contre
le
peuple
Palestinien.
Notamment
en
matière
de
colonisation,
du
retour
des
Réfugiés
et
des
discriminations
à
l’égard
des
palestiniens
vivant
en
Israël.
En
novembre
2011
le
Tribunal
Russel
pour
la
Palestine,
présidé
par
Stéphane
Hessel
a
caractérisé
d’apartheid
le
système
politique
mis
en
place
par
Israël.
En
septembre
2014
ce
même
tribunal
Russel
vient
de
caractériser
l’agression
israélienne
contre
la
Bande
de
Gaza
de
crime
de
guerre,
et
d’incitation
au
génocide
!
Pendant
50
jours,
cet
été,
plus
de
700
tonnes
de
munitions
ont
été
déversées
sur
la
population
civile
de
la
Bande
de
gaza,
causant
la
mort
de
1188
personnes
dont
570
enfants.
Malgré
ce,
la
direction
du
CINEMED
déroule
le
tapis
rouge
à
un
état
à
deux
doigts
d’être
caractérisé
de
génocidaire
!!
Une
cinquantaine
de
membres
de
la
coordination
BDS-­‐SUD
ont
(places
payées
!)
pris
la
parole
lors
de
la
projection
d’un
des
premiers
films
israéliens
du
Festival
pour
dénoncer
ce
partenariat,
le
seul
partenariat
étatique
du
Festival,
distribué
un
tract
et
scandé
des
slogans
:
Israël
assassin-­‐CINEMED
complice,
Israël
dégage
du
CINEMED,
pas
de
partenariat
avec
l’apartheid
etc.
La
direction
a
fait
évacuer
tous
les
spectateurs
de
la
salle
et
les
membres
du
comité
ont
défilé
dans
l’immense
hall
du
Corum
pour
dénoncer
la
présence
israélienne
à
ce
Festival.
Une
action
de
boycott
culturel
réussie
fait
succède
à
l’action
de
même
nature
menée
lors
de
l’inauguration
du
4ème
festival
du
film
israélien
à
Carpentras
en
raison
de
la
présence
du
consul
général
d’Israël
à
cette
inauguration.
Nous
ne
saurions
tolérer
qu’Israël
se
serve
des
arts,
de
la
danse
ou
du
cinéma
pour
se
blanchir
des
crimes
commis
contre
les
Palestiniens.
Coordination
BDS-­‐SUD
Montpellier
le
26
octobre
2014

21h

Publicités