Manifest’Action contre la saison France- Israël à Montpellier.

Une

9ème rassemblement de la Campagne BDS FRANCE Montpellier en soutien à la Grande Marche du retour à Gaza.

Le Rassemblement du 9 juin place de la comédie à Montpellier, en soutien à la Grande Marche pour Jérusalem du vendredi 8 juin s’est efforcé, comme les fois précédentes, de renforcer son ancrage dans les mobilisations locales des Campagnes BDS France.

SOUTIEN AUX HÉROÏQUES GAZAOUIS QUI BRAVENT LES BALLES POUR EXIGER LEUR DROIT AU RETOUR ET DE VIVRE SUR LEUR TERRE.

Rappel a été fait de l’action de vendredi 8 à Gaza, de l’acharnement criminel de l’armée israélienne qui continue de tuer de sang froid des manifestants pacifiques. Un adolescent de 14 ans a été assassiné alors qu’il faisait rouler les pneus.

Mais le « coup de gueule » s’est manifesté à l’encontre des medias mainstream qui une fois de plus, au mépris des faits et de tout ce qui est visible sur les réseaux sociaux, font tout pour dénigrer les actions menées par la population civile de Gaza. En écho à la propagande israélienne qui ne cesse de rendre le Hamas responsable des massacres (!!) les grands médias reprennent la même logique qui vise à faire croire que la population est manipulée etc.

 

ANNULATION DE LA SAISON FRANCE -ISRAËL SINON BOYCOTT DES SPECTACLES MAINTENUS.

L’autre cible visée était la saison France -Israël dont deux spectacles sont programmés à Montpellier dans le cadre du festival Montpellier Danse. Joignant la parole à l’action, une cinquantaine de personnes sont parties en manifest’action jusque devant l’Agora où l’un des spectacles avec la troupe israélienne Batsheva est annoncé. Les manifestants ont lancé des oeufs remplis de gouache (lavable!) sur l’affiche du festival pour signifier que celui-ci était tâché du sang des palestiniens.

 

CONTRE LA JOURNÉE SIONISTE DITE DE « JÉRUSALEM »

Malgré la condamnation mondiale de la décision de transfert de l’ambassade des USA à Jérusalem, le très sioniste CCCJM (Centre communautaire et culturel juif de Montpellier ) organise avec la complicité des autorités sa 41 ème journée de « Jérusalem ». Cette journée qui commémore une victoire coloniale condamnée par l’ONU se déroule depuis 2010 sous haute protection policière. Les manifestants sont bloqués systématiquement par la police pour assurer le bon déroulement de la journée sioniste. Par contre, depuis 2015, la mairie et la préfecture tentent (en vain) d’interdire le stand BDS place de la Comédie qui revendique l’application du droit pour les Palestiniens mais ils protègent le déroulement d’une manifestation sioniste qui viole le droit international.

 

Enfin au retour,  la manifestation est allé saluer le groupe des gabonnais-e-s qui luttent également contre la colonisation de la françafrique.

IMG_2445

Publicités