SAMEDI 28 NOV. 2020

Le collectif Danger Loi Sécurité Globale Montpellier dénonce cette loi qui restreint gravement les libertés publiques, le droit à la vie privée et à l’information, une loi qui généralise la surveillance de la population, empêche toute dénonciation de dérives et violences policières et ouvre la porte aux polices privées armées.

à l’appel du COLLECTIF DANGER LOI DE SÉCURITÉ GLOBALE

42 signataires  au25 nov. tract d’appel (ci-après

Lire la suite

Rejoignez la campagne contre Puma !

Pour manifester votre solidarité envers le peuple palestinien, partagez cet appel au boycott de Puma en publiant nos visuels et/ou en créant vous-même des visuels avec des photos. Envoyez-nous vos photos d’appel au boycott de Puma, nous les publierons avec votre autorisation.

Lire la suite

4e JOURNÉE INTERNATIONALE POUR UN MONDE SANS MURS

MONTAGE MURS POUR 9 NOVEMBRE 2020 2

La campagne BDS France répond à l’appel lancé par l’ONG palestinienne « Stop the Wall » relayé par plus de 400 organisations, réseaux et mouvements dans le monde entier pour une

JOURNEE MONDIALE  POUR UN MONDE SANS MURS
09 novembre

« De la Palestine au Mexique TOUS les murs doivent tomber »

Avec la pandémie mondiale de la COVID-19, les murs qui oppriment et excluent sont devenus plus hauts, plus brutaux et plus visibles. Souvent érigés en dépit du droit international, ils créent de nouvelles frontières.

La montée en flèche des inégalités renforce les murs et les idéologies de haine, de suprématie et de fanatisme. Au lieu des soins de santé et des services sociaux, les ressources sont consacrées à la surveillance et à la sécurité de quelques-uns.

Du Mur d’apartheid d’Israël sur les terres palestiniennes au Mur de la honte étatsunien sur les terres indigènes à la frontière avec le Mexique, les murs sont des monuments d’expulsion, d’exclusion, d’oppression, de discrimination et d’exploitation.  Ils sont de plus en plus infranchissables en raison des systèmes de surveillance extrêmement sophistiqués. Sous prétexte de renforcer les systèmes de sécurité, les murs renforcent la division et le déchirement des peuples.

Pour la 4ème année, nous souhaitons manifester notre solidarité avec toutes les personnes victimes des murs, de tous les murs, qu’ils soient réels ou qu’ils caractérisent des exclusions, et nous appelons les gens de conscience à se joindre à nous et à tout faire pour créer des liens avec les victimes des murs.

Ici en France, la situation sanitaire ne nous permet pas d’organiser des rassemblements, mais nous tenons à manifester notre solidarité avec les populations visées par des politiques discriminatoires et des offensives racistes et liberticides : migrant-e-s, sans papiers, victimes des courants islamophobes, mouvements de solidarités …

Tou-te-s ensemble, sensibilisons le public aux effets dévastateurs de ces murs, qu’ils soient sociaux ou environnementaux,  et au profit qu’en tirent les gouvernements qui les érigent.

NON aux murs !

OUI à la justice, à la fraternité et à la solidarité !

______________________________________________________________________________

Du Mur d’apartheid israélien dans les territoires palestiniens au Mur de la honte étasunien à la frontière du Mexique en passant par le Mur marocain au Sahara occidental et les nombreux murs anti-migrants dans le monde, près de 70 murs déchirent les terres et la vie des gens. Fortement militarisés, ils sont responsables de milliers de morts et sont la cause d’expulsions, d’exclusions, d’oppressions et de discriminations. Avec l’épidémie de Covid-19, les murs sont devenus encore plus hauts et plus brutaux.

Capture d’écran 2020-11-09 à 09.22.28

Lancé par l’ONG palestinienne « Stop the Wall » en 2017, l’appel à une journée internationale pour un monde sans murs est relayé aujourd’hui par plus de 400 organisations, réseaux et mouvements dans le monde.

Les murs empêchent la liberté de mouvement et l’autodétermination des peuples. Ils sont le symbole d’un monde où les guerres, la militarisation et l’exclusion remplacent la justice, la liberté et l’égalité. Construits pour renforcer les frontières, ils contribuent à la domination des puissants. Ces murs, visibles ou invisibles, maintiennent des dizaines de milliers de personnes en prison, empêchent la libre circulation des migrants et réfugiés, entraînent des restrictions au droit d’asile et des blocus comme ceux de Cuba et de Gaza.

Ces murs sont aussi culturels. Les « murs numériques », quant à eux, façonnent de plus en plus nos sociétés : ils discriminent l’accès à l’information et à la communication et imposent des systèmes sophistiqués de surveillance et de contrôle.

Dans son encyclique « Fratelli tutti » du 3 octobre 2020, le pape François s’oppose à la culture des murs « érigés sur la terre pour éviter la rencontre avec d’autres cultures, avec d’autres personnes . quiconque élève un mur finira par être un esclave dans les murs qu’il a construits ».

De nombreux gouvernements participent à la construction de ces murs ou font leur promotion. Ils favorisent ainsi une véritable industrie des murs qui tire d’énormes profits de leur construction et de leurs équipements : surveillance, systèmes de détection, radars.

Soucieux de défendre la justice, l’égalité et la liberté
pour résoudre les problèmes de la planète, nous appelons à participer à
la 4e Journée Internationale pour un Monde sans murs pour :   faire tomber les murs qui exploitent, discriminent, oppriment et expulsent ;   sensibiliser le public sur les effets dévastateurs des murs dans nos vies ;   valoriser les actions des mouvements qui luttent contre ces murs ;   sanctionner tous ceux (gouvernements, industriels…) qui tirent profit des murs.

Campagne internationale pour un Monde sans Murs, relayée en France par :

Premiers signataires : AFAPREDESA – AFASPA – Association les Amis de la RASD – Association de Palestiniens en Ile-de France – Association France Palestine Solidarité : Paris 14-6 , Paris-Centre, Paris-Sud, Clermont-Ferrand, Saint-Denis, Noisy est ensemble – Association Démocratique des Tunisiens en France (ADTF) – Campagne BDS France-Paris – CEDETIM – Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie (CRLDHT) – Comité de Solidarité avec les Indiens des Amériques (CSIA Nitassinan) – Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR) – Forum Palestine Citoyenneté – Fondation Frantz Fanon- IPAM – MRAP – Mouvement de la Paix – PCF – Plateforme pour la Solidarité avec le Peuple du Sahara occidental – Réseau Syndical International de Solidarité et de Luttes – Solidaires – Terre et Liberté pour Wallmapu – Union Juive française pour la Paix (UJFP) – Union des Tunisiens pour l’Action Citoyenne (UTAC) …

Site de Stop the Walls : https://www.stopthewall.org – Contact : global@stopthewall.org