Halte aux massacres israéliens à Gaza ! La France complice !

5bis

Au 13 nov. 26 morts dont 3 enfants,

85 blessés dont 30 enfants

En date du 13 Nov au soir on compte 26 morts palestiniens dont 16 pour la seule journée du 13 nov. dont; 85 blessés dont 30 enfants.

A ce jour, aucun blessé grave n’a été signalé par Israël à la suite des tirs de roquettes effectués par des groupes de résistance palestiniens en réponse aux attaques israéliennes.

Une fois de plus l’armée israélienne s’attaque à la population civile de la Bande de Gaza. Les médias reprennent la propagande israélienne et même s’ils ont reconnu  au début (ce qui est rare) qu’Israël avait provoqué les échanges meurtriers, elle présente aujourd’hui l’affaire sous l’angle d’un affrontement entre Israël et le Jihad Islamique alors qu’Israël massacre la population civile. Dans le contexte français d’islamophobie ouverte présenter ainsi l’agression israélienne qui constitue un crime de guerre selon le droit international est une méthode écoeurante et cynique  pour neutraliser la solidarité de l’opinion envers les palestiniens.

Quand au gouvernement français il affiche ouvertement son soutien aux crimes israéliens dont il ne fait même pas état.

france

La Campagne BDS France Montpellier sera place de la Comédie samedi 16 novembre dès 14h pour dénoncer les crimes de guerre israéliens et appeler à la solidarité avec la résistance de toute la population de la Bande de Gaza

L’assassinat ciblé (exécution extra-judiciaire) d’un commandant du Jihad Islamique a provoqué un échange de tirs de missiles et de roquettes israéliens sur Gaza depuis ce territoire.

Israël vise des zones civiles, des maisons, des véhicules, des magasins, des sites de sécurité et des champs, a déclaré mercredi le groupe de défense des droits humains Al Mezan.

Une quinzaine d’écoles de la Bande de Gaza ont été endommagées à la suite de l’escalade, selon le ministère de l’éducation du territoire.

Les noms des personnes assassinées :

01020304