BDS France Montpellier : On ne commerce pas avec l’apartheid !

devantCCI28mai

« Cette année encore la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI-Hérault) récidivait. Elle organisait une rencontre d’affaires entre des chefs d’entreprises héraultais et israéliens en vue de développer des échanges commerciaux et signer une convention de partenariat entre la CCI de l’Hérault et la Chambre de commerce France-Israël Languedoc-Roussillon et « sceller ainsi la collaboration entre les deux pays ».

Cette rencontre s’est tenue à Montpellier en présence de Anita MAZOR, ministre auprès de l’ambassadeur d’Israël en France, ce qui manifeste bien le caractère politique de cette réunion, ce mardi 28 mai à partir de 15h30.

Déjà en novembre 2014, le Comité Boycott-Désinvestissements-Sanctions (BDS France-Montpellier) était intervenu pour dénoncer cette collaboration avec un Etat qui viole le Droit international. voir ou revoir : https://youtu.be/ndQSPMnsCfc.

Ce 28 mai nous étions donc de nouveau devant la CCI-Hérault pour dénoncer ces échanges commerciaux avec Israël  qui colonise la Palestine, pratique l’Apartheid et commet, depuis plusieurs mois, chaque vendredi, de nombreux crimes sur la population civile et désarmée de Gaza. Ces dernières actions militaires sont fermement dénoncées par Amnesty International. La commission de l’ONU a conclu aux crimes de guerre et  demande une enquête pour crime contre l’humanité.

Le Comité BDS France Montpellier se devait donc d’être présent à nouveau pour combattre cette initiative hautement révélatrice de la complicité affichée avec un Etat de non-droit ».

IMG_20190528_150539.jpg

De nombreux gendarmes étaient déjà présents à notre arrivée pour nous interdire l’accès au lieu de rendez-vous.

Nous avons donc interpellé celles et ceux qui venaient « faire des affaires », français et israéliens investisseurs potentiels,dans le domaine de la santé ou de l’agro-alimentaire et ainsi s’impliquer dans l’économie israélienne liée à l’occupation, à la colonisation et à l’annexion de la Palestine.

123

Comme on le voit sur les photos, nous avions déployé banderoles et drapeaux palestiniens, au grand dam de la  représentante du Crif, retranchée derrière le cordon de police.

P.S;
Quatre membres de l’AFPS étaient aussi sur les lieux pour distribuer un tract aux automobilistes.