2018 : Le temps de la Palestine

nc7dtj787e.jpg
Bonjour à tou-te-s
Près de 3000 personnes ont déjà signé l’appel LE TEMPS DE LA PALESTINE, pour faire de 2018 l’année de la Palestine en France.
Nous vous invitons à le signer vous aussi ici, si ce n’est pas déjà fait, et à partager ce projet à travers vos contacts et à nous aider à diffuser la page Facebook dédiée en cliquant sur le bouton aimer la page et en proposant à vos amis de s’y abonner et d’aimer la page.
Si vous avez un compte Twitter ou Instagram, merci aussi de suivre la page svp.
Cela permettra de mieux diffuser l’appel et les initiatives qui suivront.
NOUS INVITONS CELLES ET CEUX QUI GÈRENT DES SITES OU BLOGS À PUBLIER CET APPEL AFIN DE LUI DONNER UNE LARGE VISIBILITÉ ET ENCORE PLUS DE RÉSONANCE.
Nous voulons tou-te-s ensemble honorer, cette année, la Palestine : sa culture, son histoire, ses artistes, son patrimoine, son combat pour la libération, le droit et la reconnaissance en tant que nation souveraine et indépendante…
Au programme, tout au long de l’année, des manifestations culturelles bien sûr
(spectacles, projections, expositions…), mais aussi des rencontres, des cycles de conférences, des débats, ainsi que des créations d’artistes français et internationaux inspirés par les réalités palestiniennes.
Merci de vous joindre à nous, de témoigner de votre soutien, proposer vos initiatives et faire connaître vos disponibilités…
Voici l’adresse de notre site : http://www.letempsdelapalestine.fr à communiquer largement et sur lequel vous pourrez trouver l’ensemble des liens utiles.
Nous vous donnons rendez-vous très vite, pour, ensemble, donner encore plus de sens et de contenu à cette année de la Palestine en France.
2018 sera combative et inventive, fraternelle et solidaire, et c’est ainsi, nous l’espérons tous, que de Paris à Jérusalem, les sourires fleuriront sur nos visages.
Merci et encore une fois, BONNE ANNÉE 2018 !

Pour signer l’appel : http://letempsdelapalestine.wesign.it/fr

nc869j787e.jpg
LE TEMPS DE LA PALESTINE
2018, année de la Palestine en France
Appel à l’attention des artistes, des associations, des citoyen-ne-s, défenseurs des droits humains, amoureux de la Liberté…
Alors que Trump le président des États-Unis, vient de légitimer un fait colonial accompli par Israël en reconnaissant Jérusalem-Al Qods comme sa capitale exclusive, le gouvernement français déclare l’année 2018 « Saison France/Israël ».
De nombreuses manifestations culturelles pour le 70ème anniversaire de la création de l’Etat d’Israël sont annoncées en France.
Nous sommes choqués de voir notre pays, la France, prêter la main à la gigantesque opération de propagande d’unrégime de colonisation, d’oppression et d’apartheid
qui foule délibérément le droit international, tout en présentant une façade attractive avec l’aide de véritables diplomates culturels.
Depuis plus de 70 ans, les Palestiniens appellent à la reconnaissance de leur histoire et de leurs droits.
Leur droit à l’Humanité et à l’existence sur leur terre.
Depuis 70 ans ces droits sont niés. Occupation, bouclages, violences, massacres, expulsions, annexion, apartheid… forment le quotidien de tout un peuple.
Depuis 70 ans, la Nakba, la catastrophe de 1948, continue, sous le regard, au mieux gêné, au pire complice de la communauté internationale.
Et la culture palestinienne n’est pas plus épargnée.
Nous, artistes, travailleurs culturels, citoyens engagés, défenseurs des droits humains, associations, solidaires des campagnes B.D.S (Boycott, Désinvestissement, Sanctions),
amoureux de la liberté, disons : cela suffit, 2018 DOIT ÊTRE LE TEMPS DE LA PALESTINE, l’année de Jérusalem et de Gaza.
En 2018, nous entendons promouvoir l’année de la Palestine, de Gaza à Jérusalem.
Dans cet esprit nous appelons à multiplier les manifestations et initiatives culturelles, partout en France, à mutualiser les moyens, et à mettre en commun un agenda et une plate-forme de diffusion pour donner le maximum de publicité à chacun des évènements qui sera organisé, du plus petit au plus grand.
Il est temps que les Palestiniens recouvrent leurs droits.
Il est temps que les femmes, les hommes et les enfants de Palestine puissent vivre libres.
2018, doit être le temps de l’espoir,
comme le clamait le poète palestinien, Mahmoud Darwish :
« Nous souffrons d’un mal incurable qui s’appelle l’espoir.
Espoir de libération et d’indépendance.
Espoir d’une vie normale où nous ne serons ni héros, ni victimes.
Espoir de voir nos enfants aller sans danger à l’école.
Espoir pour une femme enceinte de donner naissance à un bébé vivant, dans un hôpital, et pas à un enfant mort devant un poste de contrôle militaire.
Espoir que nos poètes verront la beauté de la couleur rouge dans les roses plutôt que dans le sang.
Espoir que cette terre retrouvera son nom original : terre d’amour et de paix.
Merci de porter avec nous le fardeau de cet espoir. « 
Publicités