LA JOURNÉE COLONIALE DITE de « JÉRUSALEM » À MONTPELLIER : ON LÂCHE RIEN !!

35c3a8me-journc3a9e-jc3a9rusalem-2012_anniversaire-de-jc3a9rusalem-rc3a9unific3a9e

La banderole qui préside à la journée coloniale dite de Jérusalem du CCCJM à Montpellier

Le CCCJM annule la journée coloniale dite « Journée de Jérusalem » qui se tenait en grande pompe dans le parc municipal de Grammont depuis 49 ans, comme c’était devenu une (mauvaise) habitude. Il est contraint de se replier dans une des salles d’un Palais des sports et annonce un Gala de solidarité en soirée, à un coût d’entrée prohibitif et sous l’intitulé « Jérusalem Danse » pour commémorer le 50ème anniversaire de la réunification de Jérusalem.

Nous sommes loin de la présentation de la journée de 2010 qui clamait  «  A travers le symbole de cette journée, nous crions, avec tous nos amis, haut et fort, notre sionisme et notre soutien à l’Etat d’Israël !…  Jérusalem est et doit rester la capitale de l’Etat d’Israël » (ex. président du CCCJM).

Affiche 24 Juin

Il faut dire que depuis 2010 le comité BDS France 34 mène campagne et de nombreuses actions contre la tenue de cette journée (voir ci-dessous). Déjà en juin 2016 nous écrivions « C’est le début de la fin de la journée sioniste dite « de Jérusalem » du CCCJM. » En effet sous la pression, la Ville de Montpellier qui fournit gratuitement le Parc (lieux public) avait fait payer la location du matériel municipal jusqu’ici offert gratuitement, aux frais des contribuables…

C’est un premier bon résultat que pouvaient espérer BDS France 34, le mouvement de solidarité avec la Palestine et tous les anticolonialistes de Montpellier pour les 50 ans d’anniversaire de l’annexion et de l’occupation de Jérusalem.

Car sous l’expression hypocrite de « réunification de Jérusalem » il s’agit d’une tentative de masquer la réalité d’une annexion coloniale illégale condamnée maintes fois par l’ONU. Et d’une  tentative de faire passer dans les faits cette violation du droit international, en faisant de Jérusalem la capitale « une et indivisible de l’Etat d’Israël ». Ce qu’Israël, le CRIF, le CCCJM et quelques autres espèrent bien obtenir de leur ami D. Trump.

Ce qui signifie que la bataille n’est pas terminée, là-bas comme ici.

– En effet, bien qu’intitulé : « Jérusalem Danse », le gala est annoncé pour « célébrer le 50ème anniversaire de la réunification de Jérusalem » avec des prises de « parole des officiels » dont le Consul d’Israël, ce qui confirme le caractère politique de la manifestation.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s