10ème jour de la grève des prisonniers palestinien : actualisation de la situation

26 04 2017

A l’occasion du 10ème jour de la grève des prisonniers palestiniens lancée le 17 avril dernier, vous trouverez ci-dessous une actualisation de la situation.

Le 23 Avril dernier, l’avocat d’Addameer a rendu visite à deux prisonniers grévistes dans la prison d’Ofer.

Cet avocat a rapporté que tous les prisonniers ont été dépouillés de leurs biens. Une seule couverture a été conservée pour chaque prisonnier et un vêtement en plus du vêtement « Shabas » ( vêtement des prisonniers) ou de l’uniforme de prison.

L’administration pénitentiaire a également saisi le sel dans les premiers jours de la grève et les grévistes ont dû boire de l’eau du robinet car l’administration ne leur fournit pas d’eau potable. Selon ces prisonniers,  l’administration pénitentiaire a également imposé plusieurs sanctions punitives aux prisonniers grévistes. Le plus important est le refus de visites familiales, ainsi que l’interdiction de promenade, le refus d’accès au magasin de la prison et l’interdiction de participer aux prières de groupe du vendredi. Ils ont également l’interdiction de laver leurs vêtements personnels et leurs sous-vêtements, les prisonniers ont alors boycottés les examens médicaux pour vérifier leur battement cardiaque, leur pression sanguine et leur poids afin de pouvoir exercer une pression sur l’administration pour leur permettre de laver leurs sous-vêtements. ».

La section des prisonniers en grève a été fouillée deux fois, d’abord le 20 avril 2017 à 5 heures du matin, lorsque des unités spéciales ont pénétré dans la section et ont inspecté les salles trois et quatre. La deuxième fois, le 21 avril 2017, inspectant les chambres un et six. Les inspections se sont déroulées pendant environ une heure.

Le chef politique palestinien emprisonné, Marwan Barghouthi , membre du Comité central de Fateh et chef de la grève actuelle pour la liberté et la dignité , aurait subi une grave détérioration de sa santé lors de sa huitième journée de grève de la faim, comme l’ont signalé plusieurs médias palestiniens. Barghouthi a lancé la grève avec 1500 prisonniers palestiniens le 17 avril, Journée Internationale des prisonniers palestiniens, avec une liste de demandes incluant la fin du déni de visites familiales, des soins médicaux appropriés pour les prisonniers palestiniens et la fin de l’isolement et de la détention administrative, l’emprisonnement sans charges ni procès.

Qaddoura Fares de la Société des Prisonniers Palestiniens a déclaré dans « Ma’an News » que Barghouthi souffre d’une chute brutale et soudaine de son taux de glycémie et de tension artérielle et a refusé tout traitement. La Société des Prisonniers Palestiniens et la Commission des Affaires des Prisonniers ont signalé que le directeur de la prison de Jalameh, où Barghouthi est détenu en isolement avec d’autres dirigeants de la grève, y compris Karim Younis, Kamil Abu Hanish, Anas Jaradat et Wajdi Jawdat, ont appelé à ce qu’il soit immédiatement pris en charge. Barghouthi aurait à l’heure actuelle refusé toute forme de traitement médical.

Malgré la situation des prisonniers palestiniens en grève de la faim, les autorités israëliennes sont restées sourdes à leurs demandes, comme l’indique le site « Electronic Intifada » qui cite les déclarations d’Avigdor Lieberman (ministre israëlien de la Défense) : « Quand il se produit une grève de la faim par des terroristes dans les prisons israéliennes, je fais mienne la démarche de Margaret Thatcher »

Le ministre israëlien de la Sécurité publique Erdan a également déclaré : « Il n’existe aucune justification réelle à cette grève », « Les terroristes ne sont pas en prison pour y connaître de bonnes conditions. Ils sont là pour être punis. Une grève de la faim ne doit rien changer à notre comportement en tant qu’État envers les prisonniers ».

Sources : http://samidoun.net/2017/04/reports-serious-deterioration-in-the-health-of-marwan-barghouthi/

http://www.addameer.org/news/addameer-attorney-visits-hunger-striking-prisoners-ofer

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « 10ème jour de la grève des prisonniers palestinien : actualisation de la situation »

Les commentaires sont fermés.