Omar Barghouti, présent malgré tout, à Montpellier ! Le 3 décembre 2016.

« Ils veulent vous faire taire, alors nous avons décidé de vous donner la parole ! Ils veulent vous empêcher de sortir alors nous avons décidé de vous accueillir quand même, ici, à Montpellier ! afin qu’ils sachent qu’ils ne feront pas taire le BDS !  »

visuel3logos

C’est par ces mots adressés à Omar Barghouti, présent sur le grand écran via Skype, que la porte- parole de BDSF34, Saadia lui a souhaité la bienvenu  et l’a invité à inaugurer la réunion publique intitulée BDS: non-violence et désobéissance civile.

Après avoir salué la salle et répondu à quelques questions sur sa situation il a encouragé les militants à unir leur courage à celui des palestiniens et à renforcer le BDS.

salle

(Vidéo) Omar Barghouti répond à la question :  » Dites nous en quelques mots, pourquoi le fondement non-violent de la Campagne BDS internationale est-il si important selon vous ?

 

Puis c’est par sa conférence que nous avons commencé la soirée :

BDS POUR LES DROITS DES PALESTINIENS :

LA NON-VIOLENCE ET LE CHARME DE L’ESPOIR.

 

Jean-Marie Muller, membre fondateur du MAN devait venir. Empêché, il nous a adressé ce message qui a été lu :

Chers amis,

J’espérais pouvoir participer à la rencontre du 3 décembre sur le BDS à laquelle vous m’aviez invité…Malheureusement, un cas de force majeure ne me permet pas de me libérer…

Je vous prie de bien vouloir excuser mon absence… Soyez sûr que je partage entièrement votre engagement jusqu’à la désobéissance civile afin de rendre justice aux Palestiniens..

Je vous souhaite un bon vent pour la suite  des évènements..

Bien cordialement

Jean-marie Muller

__________________

Guillaume Gamblin, membre du MAN et journaliste à la revue SILENCE,  a présenté les éléments essentiels de la « Stratégie de l’action non-violente ».  Nous publierons son texte dès réception.

dsc_0516

Guillaume Gamblin

Najet Mallali,

najet

Najet Mallali (au centre)

 

  • Faucheuse volontaire, activiste anti-OGM, inculpée, avec 53 autres, dans le procès contre l’INRA pour l’arrachage de l’essai en plein champ de la vigne OGM à Colmar en 2010.
  • La complicité des pouvoirs publics avec les dangereuses pratiques des multinationales a conduit les Faucheurs-euses Volontaires, engagés-ées dès 2013 dans une lutte non-violente contre les OGM, à recourir à des actions de désobéissance civile, légitimes mais illégales. La répression policière et judiciaire sont dès lors inévitables.

Najet a montré comment les faucheurs volontaires ont intégré et prévu la répression dans leur plan de bataille, avant même le lancement de la campagne anti OGM, montrant ainsi qu’il est possible de faire face aux procès, aux amendes et autres attaques judiciaires. Elle a également montré toute l’importance des actions directes et de la désobéissance civile qui sont la réponse légitime aux décisions irresponsables et dangereuses des pouvoir publics et des firmes multinationales…

Il a également été fait état de nombreuses autres luttes non-violentes et du développement de ce courant qui anime de plus en plus les luttes d’aujourd’hui.

La rencontre sur le même front du MAN, de la Campagne BDS France et des faucheurs volontaires est un pas dans la construction de la convergences des luttes non-violentes. pour la Liberté, la justice et l’égalité.

UN STAGE ANIMÉ ET PASSIONNANT

Pendant 7h, une vingtaine de militants de la Campagne BDS France (Toulouse, Ardèche, Nîmes, Perpignan et Montpellier) ont participé à un stage de formation sur le thème : BDS, non-violence et désobéissance civile.

IMG_2676.jpg

 

 

 

 

 

Publicités

Une réflexion au sujet de « Omar Barghouti, présent malgré tout, à Montpellier ! Le 3 décembre 2016. »

  1. Ping : BDS, action non-violente et désobéissance civile. Guillaume Gamblin (3/13/2016). | COMITE BDS FRANCE 34

Les commentaires sont fermés.