LA PLACE DE LA COMÉDIE AIME BDS

Samedi 30 avril, dans l’intervalle des 2h de soleil annoncées par la météo, le comité BDS France 34 a tenu son stand place de la Comédie. Discussion nombreuses, signatures de pétitions, prises de contact, diffusion de brochures et d’un flyer d’appel à rejoindre le cortège « Palestine-BDS » pour la manifestation du lendemain, le 1er Mai. La LICRA 34 a tenté une pitoyable provocation mais a dû partir chassée par les sympathisants-tes venus-es soutenir la Palestine et le BDS.

IMG_0650

Stand Comité BDS France 34. Samedi 30 avril 2016

La place de la Comédie où le comité BDS France 34 était généralement seul à tenir un stand est devenue grâce à la loi El-Khomri un lieu vivant du mouvement social. Ce jour là, la cantine de « Nuit debout » est installée derrière nous et se prépare pour la « nuit debout » ainsi qu’un stand du CRI (Coordination contre le Racisme et l’Islamophobie). Comme toujours les drapeaux palestiniens attirent foule de passants qui viennent s’informer et qui souhaitent soutenir les Palestiniens. Un grand nombre de personnes qui s’arrêtent ne vivent pas à Montpellier, certaines sont des villages ou villes alentours mais quelques unes sont des grandes villes de France. Quand elles sont intéressées nous prenons leurs coordonnées et les transmettons aux comités concernés.

IMG_0652

IMG_0657IMG_0653

IMG_0655

PITOYABLE PROVOCATION DE LA LICRA, CHASSÉE PAR LES PASSANTS SOLIDAIRES DE BDS :

La LICRA 34 chargée de « monter au créneau » contre BDS France 34 surveille attentivement les actions du comité, à l’affût sans doute d’une occasion pour l’attaquer. Ce n’est donc pas un hasard si ce samedi trois membres de la LICRA dont le président, s’approchent de notre stand pour nous dire :  » Vous savez que vous n’avez pas le droit d’être là, que c’est interdit, vous n’avez pas les autorisations… » Les membres du comité présents , en trois mots expliquent aux personnes qui étaient en discussion autour du stand, qui est la LICRA, ce qu’elle a fait et montrent son président. Ce sont les jeunes gens, jeunes filles pour la plupart qui prennent à partie les membres de la LICRA qui déroutés et contraints de partir penauds.

 

PETITE HISTORIQUE DE LA TENTATIVE RATÉE D’INTERDIRE LA COMÉDIE AU COMITÉ BDS FRANCE 34

La réinstallation du stand BDS France sur la Comédie date de début février 2016.

En octobre 2015 à la demande de la Ville de Montpellier, le préfet avait envoyé sa police casser le chapiteau du comité BDS France 34, installé place de la comédie

Voir l’article : http://wp.me/p1FhEg-JU

Cette agression et l’interdiction de tenir un stand place de la Comédie de la part de la mairie faisait suite à une intense campagne menée par la LICRA, le CRIF et les officines à la solde d’Israël, nombreuses à Montpellier à commencer par le Centre Communautaire soit disant Culturel,  Juif qui a comme activité principale d’organiser chaque année, depuis 38 ans !! la proclamation de son sionisme  et la proclamation en violation de toute les résolutions de l’ONU de :  « Jérusalem capitale une et indivisible de l’Etat d’Israël ».

La LICRA derrière laquelle avancent à peine masquées les autres associations pro-israéliennes, s’engouffrant dans la brèche ouverte par la plainte  ignoble de la LDH, a même organisé le 30 mai 2015 une manifestation régionale à Montpellier pour réclamer l’interdiction de toute expression publique du comité BDS France 34.

photo1

bourgi

On reconnaîtra M. Bourgi, secrétaire fédéral du PS, en tête de manifestation contre le BDS. Le même qui en juillet 2014 a porté plainte contre deux militants du comité BDS France 34 pour avoir occupé le local du PS, criminalisant ainsi une action politique collective.

Le succès du stand avec chapiteau du Comité BDS France 34 était insupportable . Que l’on puisse rétablir la vérité des faits, informer des crimes commis et des violations du droit international et des droits humains par Israël, preuves à l’appui était intolérable.

Mais jamais, depuis plus de 10 ans de présence sur la Comédie l’activité de la la CCIPPP34 et l’association des palestiniens, puis depuis 2009 le BDS, n’avaient donné prise à la moindre critique, à la moindre attaque. Jamais aucun incident n’avait donné lieu à une quelconque intervention de la police sur le stand.

Ce que les pires ennemis du peuple palestinien et du BDS n’avaient pas réussi à faire, la plainte de la LDH l’a permis. La suite on la connaît, campagne de la LICRA-CRIF contre BDSF34, saccage du stand par une attaque violente de la police le 17 octobre 2015, interdiction  d’une manifestation « en solidarité avec la résistance populaire palestinienne » par arrêté préfectoral le 31 octobre 2015, du jamais vu à Montpellier concernant la solidarité à la Palestine et interdiction de tenue du stand avec chapiteau place de la Comédie.

Là dessus est arrivé en novembre 2015 l’état d’urgence si bien que le comité a mis en veilleuse sa présence sur la place de la comédie pour continuer ses actions contre les produits de l’apartheid israélien chez LIDL en particulier.

Changement de préfet, changement de ministre de la JustiCe (M. Urvoas remplace Mme Taubira) et ensuite démarrage des mobilisations contre la loi El-Khomri, puis les Nuits Debout etc.

Dès le début février le comité BDS FRANCE 34 a repris le chemin de la comédie…

IMG_9937

Samedi 13 février 2016

Publicités