JEUDI 2 OCTOBRE À 14H RASSEMBLEMENT AU COMMISSARIAT CENTRAL MONTPELLIER POUR « MANU »

Seconde convocation à la police d’un militant du comité BDS France 34 suite à la plainte du PS contre J.L. Moraguès.

Communiqué du comité BDS France 34 et du MIB34

Manuel Roque (Manu) est convoqué à la police dans le cadre de la plainte du PS34 pour occupation de ses locaux (voir : https://bdsf34.wordpress.com/2014/07/30/gaza-bds-france-34-et-mib34-occupent-le-local-de-la-federation-du-ps-34-a-montpellier/) .

COMMUNIQUÉ :

JEUDI 2 OCTOBRE 2014 , 14h RASSEMBLEMENT ET CONFÉRENCE DE PRESSE

 devant le COMMISSARIAT CENTRAL DE MONTPELLIER

« SOLIDARITÉ AVEC MANU ! »

Halte à la criminalisation du mouvement de solidarité à la Palestine

par le Parti Socialiste et l’Etat français.

Mercredi 30 juillet en fin de matinée, à l’appel du Comité BDS France34 et du MIB34, 35 personnes ont occupé pendant près de deux heures les locaux de la Fédération du Parti Socialiste de l’Hérault. Le but était de protester contre les positions prises au plus haut niveau par le gouvernement socialiste et le chef de l’Etat :

– De soutien total à l’agression israélienne contre la population de la Bande de Gaza et au gouvernement d’extrême droite de B. Netanyhaou.

– D’interdiction de deux manifestations à Paris et de la criminalisation du mouvement de solidarité à la Palestine en le qualifiant d’antisémite et plainte contre Alain Pojolat.

Le PS 34 a envoyé la police pour évacuer les manifestants et a déposé une plainte nominative contre J.L. Moragues.

Plus de cent personnes se sont rassemblées devant le commissariat pour protester contre l’audition de JL. Moragues le 18 août 2014. Usant d’une procédure rapide le procureur a décidé à la fin de l’audition de ne pas poursuivre J.L. Moragues mais il réclame 1959,04 € correspondant au devis présenté par PS34.

LES POURSUITES CONTINUENT :

Plus de 20 jours après l’audition de J.L. Moragues, Manuel Roque (Manu), 25 ans, CAP d’hôtellerie, qui vient de s’installer à Montpellier et en recherche d’emploi, reçoit une convocation au commissariat central de Montpellier pour sa participation à l’action du 30 juillet. Aucun motif n’est mentionné.

Nous dénonçons l’acharnement conjoints du PS et de l’Etat français à poursuivre des citoyens qui n’ont fait qu’user de leur droit d’expression pour dénoncer la politique criminelle de l’état d’Israël des dizaines de fois épinglé par l’ONU pour violation du droit international et des droits humains.

Israël viole le droit et commet des crimes de guerre, le gouvernement français soutien cette politique criminelle et en violation du droit et c’est un jeune de 25 ans, en recherche d’emploi, que l’on inquiète et que l’on va peut-être poursuivre et sanctionner pour avoir voulu dénoncer avec d’autre ces crimes et cette complicité. C’est le monde à l’envers !

Manu est un jeune militant très actif et très apprécié dans le comité, c’est sans doute une bonne raison pour l’inquiéter.

Nous affirmons notre soutien total à Manuel Roque (Manu) que nous accompagnerons le jeudi 2 octobre à 14h au Commissariat Central et dans toutes les suites éventuelles à cette audition.

Montpellier le 24 septembre 2014

Comité BDS France 34 et MIB 34

Publicités