CARREFOUR VOYAGES : EN ISRAEL AU PAYS DE L’APARTHEID (14 juin2014)

 

IMG_4538LES VOYAGES CARREFOUR EN ISRAËL SONT TACHÉS DU SANG DE L’APARTHEID !

carrefvoyagesLETTRE OUVERTE À LA DIRECTION DE CARREFOUR

 (…) Comment pouvez-vous vendre des voyages vers Israël et vanter les « Merveilles » d’un Etat d’apartheid ? (…)

LIRE LA SUITE :

Madame, Monsieur,

            La condamnation, au nom des droits humains et du droit international, de la politique de colonisation de l’Etat d’Israël n’a jamais été aussi partagée en Europe. Cette condamnation est désormais accompagnée de décisions et d’actes qui mettent en œuvre cette condamnation dans plusieurs pays (Refus de commercer avec des entreprises agroalimentaires en lien avec les colonies, retrait d’investissements par des banques européennes dans huit banques israéliennes, rupture de contrat avec des organismes d’état israéliens …). Nous ne vous ferons pas l’injure de penser que vous ignorez ces faits. Pas plus que vous n’ignorez le tollé international provoqué par l’actrice Scarlett Johansson qui a préféré un juteux contrat avec l’entreprise Sodastream basée dans une colonie aux valeurs de l’ONG humanitaire internationalement reconnue OXFAM. Vous n’ignorez non plus l’indignation soulevée par le choix de Sodastream comme sponsor du festival de la BD d’Angoulême. Plus de 80 dessinateurs de 12 pays ont signé une lettre ouverte de protestation. Mais la chaîne de magasins Carrefour distribue toujours SodaStream.

            A contre courant de ce contexte de pressions morales et financières visant à inciter Israël à respecter et appliquer les droits humains et le droit international, CARREFOUR vient de signer, directement avec l’Etat d’Israël, un accord pour vendre des voyages destinés à faire découvrir « Les merveilles d’Israël » au public de l’hexagone.

            Ce contrat, démarché par l’office de tourisme du gouvernement israélien en France, a été annoncé et commenté en personne par Uzi Landau, ministre du tourisme israélien. C’est dire les enjeux économiques de ces « coffrets voyage » qui incluent les vols avec la compagnie privée israélienne El Al (dont l’Etat d’Israël détient 13% des parts).

C’est dire surtout l’enjeu politique et les espoirs israéliens dans ce qui apparaît d’ores et déjà comme une vaste campagne de propagande israélienne pour tenter de redorer l’image de ce pays. Les propos du ministre israélien du tourisme sont clairs qui annoncent en France, « une vague de publicités sur le site internet carrefour, une page entière de publicité dans les brochures de la compagnie qui seront distribuées à 18 millions de personnes en France pendant le mois de mars, la publicité en magasins, des dépliants, des autocollants, etc. et la formation de quelque 400 agents de voyage à travers toute la France ». Les publicités, brochures et formations seront financées en France par le ministère du tourisme israélien lui même.

Quoi de plus efficace que d’associer « Israël » à des moments agréables, à des images et des souvenirs de vacances, et créer ainsi un attachement émotionnel envers Israël via un vécu de plaisir chez les consommateurs des « coffrets-voyage ».

            Car vous n’ignorez pas non plus, qu’en quatre ans de Campagne BDS en Europe et dans le monde (depuis la guerre contre Gaza en 2009) le « déficit d’image » d’Israël ne cesse de s’aggraver et que le slogan : « Israël est le seul état démocratique du Moyen-Orient » n’est plus qu’un élément de langage obsolète.

            Oseriez-vous nier qu’Israël mène une politique de colonisation illégale, chaque jour plus offensive ? Chassant les palestiniens de leurs terres, volant l’eau, emprisonnant hommes, femmes et enfants par centaines et sans raisons ? (L’usage de la détention administrative est dénoncée par bon nombre d’ONG dont Amnesty International) Qu’il mène cette même politique de nettoyage ethnique et de discrimination à l’égard des Palestiniens résidant en Israël ? qu’il refuse le droit de retour des réfugiés palestiniens entassés dans des camps en Palestine et à l’étranger ? Oseriez-vous nier que le blocus israélien de Gaza a fait de ce territoire le plus grand camp de concentration de la planète ? Le système mis en place depuis la création de l’Etat d’Israël a été qualifié d’apartheid par le Tribunal Russell, au même titre que la ségrégation raciale menée en Afrique du Sud, car il remplit les critères définis par l’ONU pour qualifier l’apartheid. Comment pouvez-vous vanter « les merveilles » d’un Etat d’apartheid ?

            En choisissant de soutenir et promouvoir l’Etat d’Israël au moment même où l’opinion internationale et bon nombre d’Etats, répondant à l’appel du BDS Palestinien, condamnent et sanctionnent enfin sa politique criminelle, vous faites le pire des choix car il vous condamne à la désapprobation de toutes les personnes éprises de justice.

Campagne BDS France, Comité 34.

Publicités

2 réflexions au sujet de « CARREFOUR VOYAGES : EN ISRAEL AU PAYS DE L’APARTHEID (14 juin2014) »

Les commentaires sont fermés.